plats africains sénégalais, le tieboudiene
ARTICLES BLOG

30 plats africains les plus appréciés du monde

La cuisine africaine est charmante à bien des égards, notamment grâce à sa délicieuse variété et son originalité qui rivalisent avec la richesse de sa culture. Pour éveiller vos papilles, voici une liste des 30 plats africains les plus appréciés.

1 – Le Ndole – Incontournable dans les plats africains !

Le plat camerounais Ndolé occupe la première place. Il est préparé en utilisant des feuilles amères appelées Ndolé, d’où son nom, ainsi qu’un mélange de noix cuites, de poisson, de bœuf et/ou de crevettes. Il est généralement accompagné de bananes plantains lorsqu’il est dégusté.

Plat africain Ndole

2 – L’Attiéké

Ce célèbre plat est connu de tous. Originaire de la Côte d’Ivoire, l’Attiéké est largement consommé en Afrique de l’Ouest. Il est préparé à partir de manioc et ressemble au couscous, mais avec une saveur plus acide. On le déguste avec du poisson, du poulet ou de la viande, accompagné d’une sauce aux oignons et/ou épicée, ainsi que de bananes plantains. En résumé, il convient à tous les palais, d’autant plus qu’il est très nourrissant. Une petite portion suffit pour se sentir rassasié !

Attieke

3 – Le Yassa

Le Yassa est un plat traditionnel sénégalais, originaire de l’ethnie Wolof. Il tire son nom de la sauce éponyme qui constitue l’élément central du plat. Le Yassa est généralement préparé avec du poulet ou du poisson mariné dans un mélange d’oignons, de jus de citron, de moutarde, de vinaigre et d’épices.

La viande ou le poisson est ensuite grillé, rôti ou braisé, puis servi avec une généreuse quantité de sauce Yassa. Le plat est souvent accompagné de riz blanc et parfois agrémenté de légumes tels que les carottes et les pommes de terre. Le Yassa est apprécié pour son goût acidulé, ses saveurs riches et ses arômes délicieux. C’est l’un des plats emblématiques de la cuisine sénégalaise.

Yassa

4 – Le Couscous – L’un des plus connus dans les plats africains

Le couscous est un plat traditionnel d’origine nord-africaine, largement consommé dans plusieurs pays du Maghreb. Il se compose de semoule de blé dur fine et légère, qui est cuite à la vapeur pour obtenir une texture légère et moelleuse. Le couscous est souvent accompagné d’un mélange de légumes tels que les carottes, les courgettes et les pois chiches, ainsi que de viande (comme l’agneau, le poulet ou le bœuf) ou de poulet.

Les saveurs et les épices utilisées peuvent varier selon les régions, mais le couscous est généralement agrémenté d’une délicieuse sauce épicée. C’est un plat convivial qui se déguste en famille ou entre amis, où l’on se sert du couscous avec la main pour savourer les différentes combinaisons de saveurs. Le couscous est apprécié pour sa polyvalence, sa texture légère et sa richesse en arômes.

Couscous marocain - plats africains

5 – Le Mafé, un plat qui vous donnera envie de goûter aux autres plats africains de la liste !

Le mafé est un plat traditionnel d’Afrique de l’Ouest, notamment originaire du Sénégal et du Mali. Il s’agit d’un ragoût épais et savoureux préparé à base de viande (généralement du bœuf, du poulet ou de l’agneau) ou de légumes, et d’une sauce à base de beurre de cacahuète (ou de pâte d’arachide).

Le mafé est généralement agrémenté d’oignons, d’ail, de tomates, de légumes tels que les carottes et les patates douces, et d’épices telles que le piment, le gingembre et le poivre. Le plat est mijoté lentement, permettant aux saveurs de se mélanger harmonieusement.

Le mafé est souvent servi avec du riz ou du fonio, une céréale africaine. Il est apprécié pour sa texture onctueuse, sa combinaison unique de saveurs salées et légèrement sucrées, ainsi que sa chaleur réconfortante. Le mafé est un plat répandu et très populaire dans la cuisine ouest-africaine et mérite clairement sa place dans ce top 30 des plats africains incontournables !

Mafé - plats africains

6 – Thiebou Dieune, le CLASSIQUE des plats africains !

C’est un plat emblématique de la cuisine sénégalaise, considéré comme le plat national du pays. Le Thiebou Dieune, également orthographié Thiéboudienne, est un plat à base de riz préparé avec du poisson (généralement du poisson entier), des légumes et une variété d’épices.

Les légumes couramment utilisés incluent les carottes, les oignons, les aubergines, les choux, les tomates, les navets et les courgettes. Le plat est souvent relevé avec du piment, du jus de citron, de l’ail et d’autres condiments pour lui donner une saveur riche et épicée.

Le poisson et les légumes sont cuits ensemble dans une sauce tomate épicée, puis servis sur le riz cuit à la vapeur. Le Thiebou Dieune est apprécié pour son mélange de saveurs, sa consistance copieuse et son caractère festif. C’est un plat qui réunit les familles et les communautés lors de célébrations spéciales et d’occasions sociales au Sénégal. Un des plats africains à ABSOLUMENT consommer une fois dans sa vie !

Thiebou Dieune - plats sénégalais - plats africains

7 – Le Soya

Il s’agit d’un mets populaire originaire du Nigeria et qui s’est répandu dans plusieurs pays d’Afrique de l’Ouest. Le Soya est un plat à base de brochettes de viande marinées et grillées, généralement du bœuf ou du poulet. Les morceaux de viande sont trempés dans une marinade épicée composée d’ingrédients tels que le piment, l’ail, le gingembre, l’huile végétale et des épices locales.

Après avoir mariné pendant un certain temps, les brochettes de viande sont grillées sur des braises ou des barbecues, ce qui leur confère une saveur fumée et délicieuse. Le Soya est souvent servi avec une variété de condiments, comme des oignons émincés, des tomates, des piments et des sauces épicées.

C’est un plat apprécié pour son goût relevé, sa tendreté et sa convivialité lorsqu’il est partagé entre amis ou en famille lors de rassemblements sociaux et de fêtes.

soya, plats africains à base de viande grillées assaisonnées.

8 – Le Doro wat

C’est un mets traditionnel éthiopien, considéré comme l’un des plats nationaux du pays. Le Doro Wat est un ragoût épicé à base de poulet, préparé avec une sauce riche et savoureuse appelée berbéré.

Le berbéré est un mélange d’épices comprenant du piment, du poivre de Cayenne, du gingembre, de la cardamome, de la cannelle, du clou de girofle et d’autres ingrédients qui lui confèrent une saveur caractéristique et piquante. Le poulet est mariné dans cette sauce berbéré, puis mijoté avec des oignons, de l’ail, des tomates et parfois des légumes tels que les carottes et les pommes de terre.

Le Doro Wat est généralement servi avec de l’injera, une crêpe spongieuse et fermentée faite de farine de teff. Le plat est souvent accompagné de condiments tels que l’ayib (fromage frais) et l’awaze (une sauce piquante). Le Doro Wat est apprécié pour ses saveurs intenses, sa texture tendre et sa présence fréquente lors de célébrations et de festivités éthiopiennes.

Doro Watt

9 – Le Koshari

C’est un plat africain populaire d’origine égyptienne, considéré comme un plat national du pays.

Le Koshari est un plat végétarien qui se compose d’un mélange de riz, de lentilles, de pâtes, d’oignons caramélisés et d’une sauce tomate épicée. Les ingrédients sont cuits séparément puis mélangés pour créer un plat copieux et savoureux. Le Koshari est souvent agrémenté de sauce au vinaigre et à l’ail, ainsi que de piments pour ceux qui aiment les plats épicés.

Il est généralement servi avec des garnitures facultatives comme des pois chiches frits et des oignons croustillants. Le Koshari est apprécié pour sa combinaison de textures, de saveurs et de nutriments, en faisant un repas nourrissant et économique. Il est souvent vendu dans des stands de rue en Égypte et est très apprécié tant par les locaux que par les touristes.

Koshari

10 – La sauce Gombo

La sauce gombo est l’une des sauces africaines les plus célèbres d’Afrique de l’Ouest. Elle est réputée pour sa consistance gluante et est préparée à partir du légume du même nom. Dans différentes régions, elle porte des noms tels que Takou en Guinée, Soupou Kandjia au Sénégal, Kopé en Côte d’Ivoire, et bien d’autres.

La sauce gombo peut être cuisinée avec du poisson fumé ou frais, des crustacés, de la viande et parfois même du poulet. Certains ajoutent également de l’huile de palme pour enrichir les saveurs.

Avec une telle variété d’ingrédients et de préparations, il y en a pour tous les goûts. Si vous ne l’avez pas déjà goûtée, je vous encourage vivement à le faire et à découvrir cette sauce délicieuse et caractéristique de la cuisine ouest-africaine.

Gombo, sauce africaine

11 – Le Bobotie

Il s’agit d’un plat africain traditionnel d’Afrique du Sud, originaire de la cuisine malaise du Cap. Le Bobotie est un gratin à base de viande hachée, généralement du bœuf ou de l’agneau, mélangée avec des œufs, du lait, des épices (comme le curry en poudre, la poudre de gingembre, le cumin et la cannelle), ainsi que des oignons, des raisins secs et des amandes.

La préparation est ensuite cuite au four jusqu’à ce que le dessus soit doré et légèrement croustillant. Le Bobotie est souvent servi avec du riz, des légumes et une variété de condiments tels que des chutneys, des pickles ou de la confiture d’abricots.

C’est un plat apprécié pour son mélange unique de saveurs sucrées, épicées et légèrement exotiques.

Boboti

12 – Le Foufou

Le Foufou est un plat africain originaire du Bénin, également très consommé en Afrique de l’Ouest. Il s’agit d’une pâte molle préparée à partir d’ignames, de farine de manioc ou de maïs. Le Foufou est généralement servi avec une variété de sauces, ainsi que de la viande et/ou du poisson.

Les sauces peuvent appartenir à différentes catégories et sont préparées avec divers ingrédients tels que les légumes, les épices et les condiments locaux. Le Foufou est un plat apprécié pour sa texture lisse et épaisse, ainsi que pour sa capacité à absorber les saveurs riches des sauces qui l’accompagnent.

C’est un aliment de base nourrissant et réconfortant qui est souvent partagé lors de repas familiaux et de célébrations spéciales dans la région de l’Afrique de l’Ouest.

Foufou, plat africain originaire du Bénin

13 – Le Kilichi

Le Kilichi est un mets originaire de la région des Hausa, fait simplement de fines lanières de viande d’agneau, de bœuf ou de mouton séchées au soleil. Il peut être dégusté épicé ou sans épices ajoutées. Les Africains en sont friands et l’apprécient beaucoup.

14 – Le Saka Saka

Le Saka Saka est un plat populaire à travers tout le Congo. Il est préparé à partir de feuilles de manioc, de poisson fumé, de beurre d’arachide et d’huile de palme. Il peut être accompagné de bananes plantains, de riz et/ou de pain. On trouve différentes variations de ce plat selon les pays, mais quoi qu’il en soit, il rencontre un grand succès en Afrique.

Saka Saka, un des plats africains les plus populaires en Afrique

15 – Poulet DG

Il s’agit d’un des plats africains d’origine camerounaise qui est très apprécié dans la cuisine de ce pays. Le Poulet DG est composé de morceaux de poulet sautés dans une sauce épaisse à base de légumes et de plantains. Les légumes couramment utilisés dans la préparation comprennent les oignons, les poivrons, les tomates et les carottes.

Les plantains, quant à eux, sont généralement frits jusqu’à ce qu’ils soient dorés et croustillants. Le Poulet DG est apprécié pour sa combinaison de saveurs salées et sucrées, ainsi que pour sa texture tendre du poulet et la richesse de la sauce.

Il est souvent servi avec du riz, du manioc ou de la pâte de maïs. Le Poulet DG est considéré comme un plat festif et est souvent présent lors de grandes occasions et de célébrations au Cameroun.

Poulet DG - un des plats africains populaires

16 – Afang

C’est un mets traditionnel originaire de la région du Nigeria, notamment parmi les ethnies Efik et Ibibio. Le plat Afang tire son nom de la plante à feuilles utilisée dans sa préparation, appelée également Afang. Il s’agit d’un plat à base de légumes verts feuillus, tels que les feuilles d’afang, mélangés avec d’autres ingrédients.

Pour préparer le plat Afang, les feuilles d’afang sont généralement hachées finement et cuites avec une combinaison d’ingrédients tels que de la viande, du poisson ou des fruits de mer, des épices, de l’huile de palme et des condiments. La soupe est souvent épaissie avec des ingrédients tels que les graines d’ukazi (ou épinards nigérians) ou d’autres liants naturels.

Le plat Afang est apprécié pour sa saveur riche et ses valeurs nutritives, en particulier en raison des légumes verts utilisés dans sa préparation. Il est généralement servi avec de l’igname, du garri (farine de manioc), du riz ou d’autres accompagnements traditionnels. Le plat Afang est un aliment de base dans la cuisine de la région et est souvent consommé lors de repas familiaux et d’occasions spéciales.

afang - plats africains

17 – Chakchouka

La Chakchouka est un plat d’origine nord-africaine, populaire notamment en Tunisie, en Algérie et au Maroc. C’est une préparation savoureuse et colorée à base de poivrons, de tomates, d’oignons et d’épices. La Chakchouka est souvent considérée comme un plat à base de légumes, mais on peut également y ajouter des œufs pour en faire un repas plus consistant.

La recette de la Chakchouka varie selon les régions et les préférences individuelles. Les poivrons et les tomates sont généralement sautés avec des oignons dans de l’huile d’olive, auxquels on ajoute des épices telles que le cumin, le paprika, le piment de Cayenne et parfois de l’ail. Les légumes mijotent ensuite jusqu’à ce qu’ils soient tendres et que les saveurs se mélangent harmonieusement.

La Chakchouka est souvent servie en plat principal, accompagnée de pain frais ou de couscous. On peut y ajouter des œufs pochés ou cuits dans la sauce pour apporter une touche crémeuse et protéiné. La combinaison des légumes mijotés et des épices donne à la Chakchouka un goût riche et parfumé, avec une légère note de piquant.

plats africains - tunisie

18 – Frikkadel

Les frikkadels sont des boulettes de viande hachée, une spécialité culinaire d’origine sud-africaine. Le terme « frikkadel » est dérivé du mot néerlandais « frikadel », qui signifie également boulette de viande.

Les frikkadels sont préparés en mélangeant de la viande hachée (généralement du bœuf ou du porc) avec des ingrédients tels que de la chapelure, des oignons, des herbes, des épices et parfois des légumes. Le mélange est façonné en petites boules, puis cuit à la poêle ou au four jusqu’à ce qu’il soit bien cuit et doré.

Les frikkadels sont souvent servis en accompagnement de plats principaux ou en tant que collation. Ils peuvent être dégustés seuls, avec une sauce ou incorporés dans des plats tels que des sandwichs ou des ragoûts.

Les frikkadels sont appréciés pour leur goût savoureux et leur texture tendre, et ils font partie intégrante de la cuisine sud-africaine, notamment lors des barbecues (braais) et des repas familiaux.

frikkadel

19 – Gored

Originaire d’Éthiopie et d’Érythrée, le gored gored est un des délicieux plata africains à base de bœuf. Il est préparé en utilisant des cubes de bœuf crus, généralement issus du filet, du gîte à la noix ou du rond de gîte.

Les cubes de bœuf sont savamment assaisonnés avec du niter kibbeh, un beurre clarifié épicé, ainsi qu’un mélange d’épices locales comprenant le bérébéré, le mitmita et de l’awaze, le tout accompagné d’une sauce relevée.

Le gored gored offre une expérience gustative exceptionnelle grâce à la combinaison unique de ses épices et de la viande crue. Cependant, il convient de souligner que la consommation de viande crue présente des risques pour la santé, c’est pourquoi il est souvent recommandé de légèrement cuire les cubes de bœuf avant de les servir.

Ce plat est généralement accompagné de plats d’accompagnement tels que l’injera, une galette traditionnelle éthiopienne, ainsi que divers légumes ou céréales. Le gored gored est apprécié pour ses saveurs robustes et épicées, ainsi que pour sa présentation attrayante.

Il est souvent dégusté lors de célébrations spéciales en Éthiopie et en Érythrée, régalant les convives avec ses arômes exquis et sa cuisine traditionnelle.

plats africains, le gored gored

20 – Harira

La harira est une délicieuse soupe marocaine, généralement consommée pendant le mois de Ramadan. C’est un mélange savoureux de légumes, de viande (généralement de l’agneau ou du poulet), de légumineuses comme les pois chiches et les lentilles, de tomates, d’oignons, d’épices et d’herbes.

La harira est connue pour sa texture épaisse et sa saveur riche, souvent relevée par des épices telles que le cumin, le curcuma et le gingembre. Elle est servie chaude et peut être accompagnée de dattes ou de pain pour un repas complet et réconfortant. La harira est appréciée pour son goût délicieux et nourrissant, en faisant un plat emblématique de la cuisine marocaine et a très logiquement sa plat dans cet article sur les 30 plats africains populaires.

plats africains harira

21 – Hawawshi

Le Feteer Meshaltet est un délicieux plat égyptien qui rappelle la pizza du Moyen-Orient. Il est préparé en utilisant de la viande hachée savoureusement assaisonnée avec des oignons et d’autres épices. Ce mélange est ensuite placé sur une pâte en forme circulaire et cuit au four.

Le résultat est une galette croustillante et savoureuse, remplie de saveurs délicieuses. Le Feteer Meshaltet est un incontournable de la cuisine égyptienne, offrant une expérience culinaire unique pour les amateurs de plats chauds et savoureux.

hawashi - plats africains

22 – Injera

L’injera est un plat emblématique de l’Éthiopie et de l’Érythrée, considéré comme leur plat national. Il est principalement composé de farine de teff, une céréale locale, qui est utilisée pour préparer un pain plat levé. L’injera se caractérise par sa texture spongieuse et légèrement acide.

Il est souvent servi avec une variété de viandes, de légumes et de sauces. Ce plat traditionnel est apprécié pour sa combinaison unique de saveurs et de textures, et constitue un élément essentiel de la cuisine éthiopienne et érythréenne.

Injera - plats africains

23 – Isidudu

L’isidudu est un plat traditionnel sud-africain, originaire de la province du KwaZulu-Natal. Il est préparé en utilisant principalement de la citrouille et du maïs. La citrouille est bouillie et écrasée pour créer une purée épaisse, à laquelle on ajoute ensuite du maïs pilé.

Le mélange est ensuite cuit jusqu’à ce qu’il atteigne une consistance crémeuse et épaisse. L’isidudu est souvent servi en accompagnement de viandes grillées ou de plats principaux. C’est un plat réconfortant et nourrissant, apprécié pour sa saveur douce et sa texture crémeuse.

isidudu - plats africains

24 – Kushari

Ce plat égyptien est généreusement rempli de riz, de pois chiches et de lentilles. Il est traditionnellement garni d’une savoureuse sauce à base de tomates et d’oignons frits. Le plat est réputé pour être copieux et satisfaisant, offrant une combinaison délicieuse de textures et de saveurs.

kushari

25 – Lablabi

Le lablabi est une soupe tunisienne populaire, souvent consommée comme petit-déjeuner. Elle est préparée à base de pois chiches cuits dans un bouillon parfumé, agrémenté d’épices telles que le cumin et l’harissa. La soupe est souvent garnie d’œufs durs, de câpres, d’olives et de pain rassis.

Source photo : https://www.themediterraneandish.com/

26 – Matoke

Ce met délicieux originaire de l’Ouganda est également un des plats nationaux . Il est composé de banane verte ou de banane plantain cuite à la vapeur.

27 – Mbongo Tchobi

Ce plat assez original est originaire du Cameroun, il est préparé à base de banane plantain cuits à la vapeur. Il est servi avec une soupe noire cuite avec du poisson ou de la viande épicé avec du bongo brûlé.

Mbongo Tchobi

28 – Méchoui, le plat de référence dans les plats africains !

Ce plat est un classique incontournable de la cuisine d’Afrique du Nord. Il s’agit d’une délicieuse préparation de mouton ou d’agneau, grillé au barbecue pour lui donner une saveur fumée et tendre.

Traditionnellement, il est accompagné d’oignons et de petits légumes, ajoutant une touche de fraîcheur et de douceur aux saveurs de la viande rôtie. Ce plat est très apprécié pour sa simplicité et ses arômes authentiques qui capturent l’essence de la cuisine nord-africaine.

méchoui d'agneau, plats africains

29 – Poulet moamba

Le célèbre poulet moamba est l’un des plats nationaux de l’Angola. Cette savoureuse recette met en valeur le beurre de palme et les épices, donnant au poulet une saveur unique et distinctive.

Poulet moamba - plats africains

30 – Phutu 

Le phutu, également connu sous le nom de pap, est un aliment de base populaire en Afrique australe, notamment en Afrique du Sud, au Botswana et au Zimbabwe. Il est préparé en faisant bouillir de la farine de maïs dans de l’eau jusqu’à obtenir une texture épaisse et collante.

Le phutu est souvent consommé avec des sauces, des ragoûts ou des légumes pour en faire un repas complet et satisfaisant. Il est apprécié pour sa simplicité et sa polyvalence, ainsi que pour sa texture douce et moelleuse.

phutu

Vous pourriez également aimer...

11 commentaires

  1. […] Découvrez le TOP 30 des plats africains incontournables […]

  2. […] maintenant les plats africains à déguster sans modération avec un petit verre de bissap […]

  3. […] À LIRE AUSSI : 30 PLATS AFRICAINS LES PLUS APPRÉCIÉS AU MONDE […]

  4. […] À LIRE AUSSI : LES 30 PLATS AFRICAINS POPULAIRES […]

  5. […] s’adapte à chaque palais. Incorporez cette purée à vos plats préférés comme dans ces 30 plats africains les plus populaires du monde pour une explosion gustative ou servez-la en accompagnement pour rehausser chaque […]

  6. […] À LIRE AUSSI : 30 plats africains les plus appréciés du monde […]

  7. […] À LIRE AUSSI : 30 plats africains les plus appréciés du monde […]

  8. […] À LIRE AUSSI : 30 plats africains les plus appréciés du monde […]

  9. […] le pilant pour obtenir une poudre, il peut être utilisé dans une variété de plats comme des ces 30 plats africains les plus appréciés du monde. Des soupes de Soumbala, seules ou avec des légumes, sont recommandées en cas de grandes […]

  10. […] À LIRE AUSSI : 30 plats africains les plus appréciés du monde […]

  11. […] À LIRE AUSSI : 30 plats africains les plus appréciés du monde […]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *