gombo frais
ARTICLES BLOG

Gombo, ses Bienfaits, sa provenance !

Le gombo jouit d’une grande popularité dans la région occidentale du continent, apprécié tant pour ses usages culinaires que pour ses vertus médicinales. Cet article explore les nombreux avantages qu’offre ce légume très prisé en Afrique.

Lors d’une visite dans un marché ouest-africain, il est quasiment certain de trouver du gombo parmi les étals. Bien que d’origine africaine, le gombo, scientifiquement connu sous le nom d’Abelmoschus esculentus, est cultivé sur presque tous les continents.

Bien qu’il soit associé à de nombreux plats en Afrique de l’Ouest et du Centre, l’Inde se distingue en tant que premier producteur mondial, avec une production annuelle de 6 126 000 tonnes. Le Nigeria occupe la deuxième place avec une production annuelle de 2 033 129 tonnes, suivi du Soudan qui complète le podium avec une production annuelle de 304 712 tonnes de gombo.

Le Gombo, qu’est-ce que c’est ?

La plante du gombo produit des fruits largement consommés comme légumes, particulièrement en Afrique. Ce légume-fruit présente une diversité de variétés selon les régions, se distinguant par des caractéristiques telles que la taille, les feuilles, les fleurs, les fruits et les grains.

On peut observer des variétés à tiges courtes et d’autres à tiges hautes. Les premières ont un cycle de vie court, avec une maturation des fruits en trois mois, tandis que les variétés à tiges hautes ont un cycle de vie prolongé, s’étalant de six à neuf mois.

Les fruits de gombo présentent également une variété de couleurs, allant du vert au rouge. La dimension des fruits constitue un autre critère de distinction, ces derniers pouvant mesurer entre 5 et 20 cm.

Tout comme la taille, la composition des grains à l’intérieur de chaque fruit diffère selon les variétés.

gombo

Gombo & ses nombreux bienfaits !

Le gombo, vanté par le nutritionniste Mamadou Seydou Bah, président de l’association NutriMali, offre une pléthore de bienfaits pour la santé :

  1. Richesse en vitamines et minéraux :
    • Abondance de vitamines du groupe B (B2, B3, B6, B9).
    • Présence notable de vitamine C.
    • Riche en vitamine K.
  2. Gousses de gombo comme source de nutriments et antioxydants :
    • Nutriments essentiels.
    • Antioxydants tels que vitamine C, polyphénols, polysaccharides, et minéraux (selon l’étude de Yuan et al., 2018).
  3. Lutte contre l’oxydation cellulaire :
    • Les antioxydants contenus dans le gombo combattent l’oxydation des cellules provoquée par les radicaux libres.
  4. Renforcement du système immunitaire :
    • La vitamine C présente en abondance renforce le système immunitaire, selon la nutritionniste ivoirienne Marion Ezzedine.
    • Contribue à la lutte contre le vieillissement cellulaire.
  5. Allié pour la perte de poids :
    • Faible teneur en lipides, offrant un faible apport calorique.
  6. Rôle essentiel dans la digestion :
    • Les fibres alimentaires présentes dans le gombo contribuent de manière significative au processus de digestion.

Ces bénéfices font du gombo un aliment polyvalent, non seulement délicieux dans la cuisine, mais également un atout majeur pour la santé globale.

Mme Ezzedine, nutritionniste, souligne que le gombo joue un rôle essentiel dans la régulation du transit intestinal et du taux de cholestérol sanguin. Les fibres alimentaires présentes dans le gombo contribuent également à ralentir l’absorption des glucides et des lipides.

Le Dr Mamadou Seydou Bah met en avant la richesse du gombo en manganèse et magnésium, soulignant le rôle crucial du manganèse dans la minéralisation des os, le métabolisme des protéines, et le fonctionnement du système nerveux.

©️ Brent Hofacker

Au-delà de ses bienfaits nutritifs, le gombo est un acteur reconnu en médecine traditionnelle. M. Bah explique son utilisation fréquente, notamment dans le traitement des nodules.

Un article scientifique rédigé par Agregan et al. met en lumière la présence de composés bioactifs tels que les flavonoïdes et les catéchines dans le gombo. Ces composés sont associés à diverses propriétés biologiques, dont des effets antidiabétiques, anticancéreux, antihypertenseurs, et antimicrobiens, selon les résultats d’études de recherche.

Comment l’utiliser pour profiter de ses bienfaits ?

Très apprécié en Afrique de l’Ouest et même au Centre, le gombo est un ingrédient incontournable dans de nombreux plats de cette région.

Selon la préparation culinaire, le gombo peut être consommé de différentes manières, que ce soit bouilli, cru en salade, séché, ou même utilisé comme additif dans les soupes.

Au Sénégal, il fait partie intégrante de la cuisson du soupou kandja, tandis qu’en Côte d’Ivoire, il est un élément clé de la préparation de la sauce gombo. Il existe de nombreuses variantes de cette sauce selon les pays, d’où l’apparition de versions camerounaises ou béninoises de la recette.

En République de Guinée, le gombo est inclus parmi les ingrédients du foutti, un plat à base de feuilles d’oseille et de gombo.

Le Dr Ezzedine souligne qu’il est plus digeste lorsqu’il est cuit, bien que les nutriments soient mieux préservés lorsqu’il est consommé cru, notamment la vitamine C, sensible à la chaleur.

Le nutritionniste Mamadou Seydou Bah recommande de ne pas trop faire bouillir le gombo pour éviter la détérioration de certaines vitamines. Il conseille également de ne pas exposer excessivement le gombo au soleil pour ceux qui préfèrent le consommer séché.

En ajoutant une perspective nutritionnelle, Mme Ezzedine souligne que la texture gélatineuse du gombo est idéale pour épaissir les sauces, suggérant que pour atténuer cet aspect gélatineux, il suffit de le consommer cru ou légèrement blanchi.

En conclusion, le gombo se dévoile comme une pépite culinaire et nutritionnelle, profondément enracinée dans la culture alimentaire de l’Afrique de l’Ouest et du Centre. De la délicieuse sauce gombo en Côte d’Ivoire à l’indispensable rôle du gombo dans la préparation du soupou kandja au Sénégal, chaque pays apporte sa touche distinctive à ce légume-fruit polyvalent.

Au-delà de son rôle gastronomique, le gombo dévoile une palette de bienfaits pour la santé, tels que sa contribution à la régulation du transit intestinal, son impact positif sur le système immunitaire grâce à sa richesse en vitamine C, et son rôle crucial dans des préparations traditionnelles médicinales.

Qu’il soit consommé bouilli, cru, séché ou incorporé dans des soupes, le gombo offre une variété infinie de possibilités culinaires. Les conseils avisés des experts, tels que le Dr Mamadou Seydou Bah et le Dr Ezzedine, nous guident dans une approche équilibrée de sa préparation, mettant en lumière la préservation des nutriments et la variété des saveurs.

En somme, le gombo transcende les frontières géographiques pour devenir un ambassadeur de la diversité culinaire africaine, un atout pour la santé, et un témoin vivant des traditions et des usages alimentaires transmis de génération en génération. Laissons-nous emporter par la richesse du gombo, symbole de convivialité et de bien-être, et continuons à explorer les délices insoupçonnés qu’il nous réserve.

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *